Depuis 48 ans, la Marbrerie des Yvelines travaille le marbre, le granit et la pierre naturelle. À la suite de l’ extraction, les pierres sont modifiées dans l’usine de MDY. Le but est de répondre à toutes les demandes même les plus audacieuses. Travailler le marbre est un métier spécifique qui demande des compétences précises. L’entreprise MDY, située dans les Yvelines, vous dévoile les secrets du travail du marbre, de l’extraction à la transformation.

 

L’origine du marbre :

 

Le marbre est un matériau naturel, il existe depuis des millions d’années. L’extraction du marbre dure depuis 2 000 ans. Les premières carrières et les plus célèbres se trouvent dans les Alpes Apuanes, dans la région de Carrare et au Nord-Ouest de la Toscane.

 

L’ extraction du marbre :

 

Le marbre est extrait dans des carrières à ciel ouvert. La carrière se dessine en fonction de la physionomie des pierres et leurs dispositions.

La première étape de l’ extraction du marbre est l’évacuation des morts-terrains, c’est-à-dire la suppression de la couche présente sur le marbre. Lorsque cette couche devient trop importante, le site est abandonné car l’ extraction est trop onéreuse.

Une fois que le site d’extraction est libéré des morts-terrains, l’exploitation du marbre peut commencer. L’ extraction s’effectue en gradins ou en fosse.

Dans un premier temps des coins sont placés dans les fissures naturelles présentes dans la roche. En l’absence de fissures naturelles, des saignées sont réalisées au pic ou à l’aide d’une broche.  Les marbriers utilisent des masses pour faire entrer les coins dans les fissures. Le bloc est ensuite détaché à l’aide de pince à talon et de crics ils permettent d’écarter la fissure et de décoller les blocs de roche.

À la suite de l’extraction, des treuils sont utilisés pour emmener les blocs de pierre dans les airs de stockage.

L’ extraction du marbre a pu tirer parti des innovations technologiques. La fin du 19ème siècle a été marquée par l’apparition du fil hélicoïdal. Ce fil en acier exerce un frottement qui use petit à petit la pierre. À partir du 20ème siècle, les marbriers bénéficient de l’énergie électrique et pneumatique pour simplifier l’utilisation des outils.

Les grandes innovations concernent la manutention notamment avec les grues, les portiques roulants. Le fil diamanté, quant à lui, va diminuer considérablement le temps nécessaire pour scier la roche.

 

Le transport et la transformation :

 

Les blocs de marbre sont envoyés dans des scieries. Un châssis multilame est utilisé pour découper le marbre en tranche. Afin d’être coupé, le marbre est usé grâce au frottement d’une lame en acier sur du sable et arrosé avec de l’eau.

Les tranches sont ensuite découpées selon un gabarit. La dernière étape est le polissage du marbre à l’aide d’une machine ou à la main. Le polissage comprend plusieurs techniques. Le dressage a pour objectif d’enlever les imperfections présentes sur le marbre. Un doucissage est ensuite réalisé pour polir la pierre. Enfin, un encausticage peut être réalisé, il permet de donner de la brillance au marbre.

 

MDY, spécialiste de la transformation du marbre :

 

La société MDY est spécialisée depuis 1968 dans la transformation du marbre à des fins décoratives. Vous souhaitez utiliser du marbre pour un projet intérieur (cuisine, salle de bains) ou extérieur (façade, sol), faites confiance aux experts de MDY. Ils vous accompagneront à chaque étape de votre projet et répondront à vos demandes même les plus incroyables.