À Amsterdam, les passagers du métro ont eu une drôle de surprise lorsqu’ils sont descendus à la station Rokin. Un immense crocodile les attendait ! Pas de panique, ce dernier est fait de marbre et de pierres naturelles. C’est la société MDY, spécialisée dans le façonnage du marbre qui est à l’origine de cette incroyable réalisation imaginée par deux artistes : Daniel Dewar et Grégory Gicquel.

Amsterdam : une station en marbre et en pierres naturelles :

Octobre 2016, les deux créateurs de cette gigantesque fresque sont sans-voix, grâce à MDY leur travail a pris une nouvelle dimension. En effet, jusqu’à présent Daniel et Grégory ne voyaient leur réalisation que sous forme de maquette modélisée et aujourd’hui elle trône sur la façade de la station de métro Rokin à Amsterdam.

De la conception à la réalisation du projet, trois années auront été nécessaires pour concevoir cette fresque en pierres naturelles.  Dans un premier temps, les deux artistes ont élaboré le design de la mosaïque. Ils ont décidé de s’inspirer des objets archéologiques trouvés lors de la réalisation de la station.

mg_1172

Une fresque d’objets divers :

Sur la fresque les voyageurs découvrent des objets et  des animaux disposés de façon aléatoire. Sur les façades de la station vous trouverez un papillon à côté d’une flûte et d’une paire de chaussures. Le but de cette représentation est de faire réagir les passagers en les surprenant. Mais les dessins ont chacun leur petite histoire, le crocodile représente la mâchoire retrouvée durant les fouilles. Quant à la cravate, elle désigne les travailleurs qui ont participé à ce projet.

mg_1241

La pose des plaques en  pierres naturelles :

La fresque est composée de plusieurs centaines de plaques de pierres naturelles. Le marbre et les pierres naturelles proviennent du Vietnam, elles ont été façonnées par la société MDY dans leur atelier situé en Bretagne.

Une fois les plaques réalisées, elles sont numérotées et envoyées à Amsterdam où une équipe de poseurs est dédiée à la pose des plaques.

mg_1272

Le marbre et les pierres naturelles apportent des couleurs extraordinaires qui viennent donner vie aux illustrations. Dans l’ensemble les couleurs sont plutôt sobres pour créer une atmosphère de sérénité et de calme face à ces dessins incroyables.  À la station Rokin, chaque voyageur se créé son histoire en regardant ces divers symboles.

mg_1205

[MISE À JOUR] REVIVEZ L’INAUGURATION EN PHOTOS

Pour le renouveau de la station Rokin dans le centre-ville d’Amsterdam, les artistes “sculpteurs” Grégory Gicquel et Daniel Dewar furent sélectionnés pour la réalisation des deux fresques. Il s’agit de l’une des 8 stations de la nouvelle ligne nord-sud, avec une longueur de 190 m et de plates-formes de 22 m de profondeur environ. Sa capacité journalière est de 57 500 passagers.

fresques-station-rokin-amsterdam

Ces fresques sont composées de divers motifs, afin de donner un dynamisme à la façade (animaux, objets, vêtements).

pierres-naturelles-inauguration-rokin-amsterdam

famille-station-rokin-amsterdam

                                                         Un renouveau de la station qui donne le sourire. 

station-fresque-rokin-amsterdam

                                                        Le coût des travaux se sont élevés à 500 000€.